Archive for octobre, 2011

octobre 28, 2011

Carte blême

C’est la grande épopée, nous revenons de chez le pédodontiste, pour les néophytes c’est un dentiste spécialisé auprès des enfants.

Je suis épuisée par cette après-midi de trajet fatigant ; d’attente parmi des nains et des naines sautant sur les canapés velours usés ; par les je m’ennuie, j’ai faim, j’ai chaud, lis moi ce livre, non pas celui-là et toutes les autres joyeusetés d’une après-midi passée hors école dans un cabinet médical surchauffé.

Donc retour par le bus surchargé d’êtres humains, Saint-Lazare (petite parenthèse défoulatoire, je hais le quartier St Lazare) – Bastille.

Monte un monsieur pas très âgé mais juste assez pour exiger la place qu’occupe petite chérie à qui, pour m’assurer quelques minutes de répit, je viens de donner des gaufrettes émiettées dans mon sac en passant. Nous sommes entourés de trentenaires bien portants, souriants et NON ACCOMPAGNÉS D’ENFANTS qui pourraient céder leur place sans que cela nuise moindrement à leur santé physique ou mentale mais non, c’est moi que ce monsieur a choisie pour l’acte héroïque.

La courtoisie ne se discute pas, même perclus de fatigue. J’obtempère.

Petite chérie sur mes genoux, puis debout se tenant à la barre ; à quatre pattes sur le sol abject, puis sur le siège et moi debout, nous avons essayé toutes les configurations. Le vieux monsieur est très gentil ; pour que la situation frôle la perfection, il lui offre un chocolat entouré de papier à moitié déchiré en arguant qu’il en a toujours dans ses poches pour cause de nombreux petits enfants.

Non, ultra non, petite chérie ne mangera pas de ce chocolat-là. Ça, c’est moi qui le pense, elle, voit les choses autrement. Forcément. Le voyage se déroule dans le plus grand des chaos et voilà que me vient une idée géantissime. Comme il existe la carte Emeraude réservée (entre autres) aux personnes âgées de plus de 65 ans, je vais proposer la création d’une « carte blême » réservée aux mamans de plus de quarante-cinq ans dotées d’enfants de moins de 5 ans. Aux vieux messieurs qui brandiront leur passe – droit, nous brandirons alors le nôtre sans avoir l’air d’être de révoltantes individualistes. Demain, je rédige ma demande au ministère des transports.

Retrouvez Marcelle France, Mère Fatale sur jemesensbien.fr ainsi que de nombreuses astuces pour rester une… Mère Fatale !

Et n’oubliez pas de faire un petit tour au Bureau de Marcella ou sur Ma Net Attitude by Pépée !

Publicités